expo

Expositions

Au troisième étage de la librairie Arthaud se trouve la salle Rabot consacrée aux expositions. Elle permet aux artistes qui le souhaitent, de partager avec le public grenoblois leur travail créatif. Dédiée plus particulièrement aux nouveaux artistes, à ceux qui veulent tenter leur chance, tous les genres y sont représentés: photographie, peinture, sculpture, art conceptuel. Chaque année nous sélectionnons des projets parmi les très nombreux dossiers proposés, qui souvent offrent de belles découvertes. Cette salle, gratuite et sans aspiration commerciale, est aussi le lieu où régulièrement des auteurs invités en dédicace animent des conférences, parlent de leur travail d'écrivain. C'est un espace qui a une âme, un lieu des correspondances entre les arts, ouvert à tous, un lieu de vie au sein de notre belle librairie.

Du 1er au 31 mars 2017 :
Exposition « Itinéraire photographique »

exposition-itineraire-photographiquePhotographier c’est écrire avec la lumière, Renaud Bourgin vous propose un itinéraire en trois étapes :

  • nature morte, nature vive, ombres, reflets, transparences ;
  • esthétique du dérisoire, poésie et mystère sous nos pas ;
  • dissolution, nature et vestiges de la deuxième guerre mondiale se livrent une guerre d’usure.

Espace Rabot de la librairie

Du 1er au 28 février 2017 :
Exposition « NORTE GRANDE »,
photographies de Bernard Lazareff

expo févrierNORTE GRANDE, exposition de photographies de Bernard Lazareff, du 1er au 28 février à la librairie Arthaud.
Le Grand Nord du Chili, sous le Tropique du Capricorne, est une des contrées les plus désertiques de la planète. Les exploitations de salpêtre, abandonnées depuis plus d’un demi-siècle, sont comme momifiées dans la lumière zénithale. Les hangars, les baraquements, les machines, les chaudières, témoignent de ce qu’a pu être l’existence des travailleurs.

Octobre 2016 : Exposition « Soleil russe »

Du 1er au 30 octobre, exposition « Soleil russe »
de Sandrine Laloy et Franck Ardito, à la librairie Arthaud
Vernissage le 8 octobre de 14h à 19h

expo

Notre volonté est de vous faire voyager intérieurement, de vous transmettre ce qui nous a ému, interrogé, marqué, révolté, fait rêver…. Peu importe si vous êtes loin de ce que nous avons voulu exprimer, pourvu que cela vous touche.

Le collage permet de piocher dans le regard du photographe pour créer un univers différent, décalé tout en respectant l’ambiance initiale. L’idée est de jouer avec les sujets, les couleurs, les images, de travailler la matière.

Nous présentons aujourd’hui une série de tableaux nés d’un voyage en Russie réalisé en 2013 à Perm.

Tous les tableaux sont issus d’une rencontre avec une personne qui a souhaité être photographiée dans un endroit de la ville important pour lui pour des raisons qui lui sont propres. Chaque toile parle d’une individualité.

L’idée de cette série est de partager ce que nous avons vécu et de rendre un peu de la générosité qui nous a été donnée de vivre.”

Sandrine Laloy, Franck Ardito

Septembre 2016 : Exposition de Eric Lombardi

Vernissage de l’exposition en présence d’Eric Lombardi : samedi 10 septembre à partir de 17h

SITE_expo_sept2016_390x304

 « Eric Lombardi est un photographe résidant en France près de Grenoble, au cœur des Alpes. Amoureux de la nature et de grands espaces, il se spécialise dès 2001 dans la capture de paysages grand format pour coller au plus près de l’expérience visuelle humaine. Sa passion et ses envies d’évasion l’ont conduit à sillonner le continent  américain du Nord au Sud mais aussi la France, l’Europe, la Russie.

      Son style photographique s’attache à restituer la magie, la poésie et l’énergie que lui inspirent une scène, un moment, une lumière.

      “ Si il n’y a pas d’émotion, si il n’y a pas de choc, si on ne réagit pas à la sensibilité, on ne doit pas prendre une photo, c’est la photo qui nous prend. “  Cartier Bresson 

Pour voir plus loin : www.eric-lombardi.com

 

expo-septembre

Du 4 juin au 2 juillet 2016 :
Exposition « 1011 » et rencontres

Du 4 juin au 2 juillet, 1011 expose à la librairie Arthaud.

SITE_expo_juin_390x304

 

2 rencontres :
– le vendredi 10 juin à 17h30 pour une présentation de l’exposition.
– le vendredi 24 juin à 17h30 pour une rencontre-débat avec Karim Azouaou et 1011.

“Thème générique de mon travail : « Se salir les mains. »

L’homme est soumis à l’épreuve de l’histoire et de la technique. C’est pourquoi mes sculptures, photographies, dessins ou installations ne sont jamais rien d’autre qu’une représentation physique de la question à laquelle l’histoire ou la technique moderne soumettent les hommes des vingtième et vingt-et-unième siècles.

La place parfois cachée de l’engagement politique dans mon oeuvre ne se dément jamais. Par conséquent, au risque permanent de choquer — au pire — et au mieux de réveiller les consciences. C’est que je reste convaincue que « le monde ne périra jamais par ceux qui font le mal, mais par ceux qui laissent faire »*.

En bref, mon travail ne cherche pas tant à produire des réponses qu’à faire « «vivre » les questions de la « condition humaine, trop humaine »**.” 

* Einstein

** Nietzsche.

1011

Et pour voir plus loin, le site de 1011 : 1011-art.blogspot.com

 

Du 6 au 27 avril 2016 :
Exposition de peintures, huile et acrylique

« Rencontre »

Découvrir, échanger, s’enrichir, s’exprimer, partager, douter, progresser, changer, émerger, créer, oser, et vous rencontrer…

Trois femmes, trois personnalités, trois styles, Agnès CLATOT, Annie GURINI VALLIER, et Isabelle MOLLIER-GENERAZ exposent les toiles reflet de leurs parcours et de leurs univers.

 

BLOG_expo_1_250x200Agnès CLATOT

L’expression artistique sous toutes ses formes a toujours côtoyé mon quotidien. Mes voyages, l’énergie des couleurs, la matière, éponges, spatules et pinceaux, tous se mêlent pour exprimer mon travail sur la toile à la recherche d’une forme, d’une image, d’une émotion ou d’une atmosphère. Essayer d’approcher le possible et l’impossible et m’évader sur ma toile… C’est ce qui m’enthousiasme!

 

BLOG_expo_2_250x200

Annie GURINI VALLIER

Quel bonheur d’avoir découvert le plaisir de peindre. Seule devant la toile, j’essaie d’abord de me l’approprier, de choisir mes couleurs, de les juxtaposer, de les mélanger et là à petits pas mais avec de grands gestes, j’essaie de trouver le moment magique où la peinture vibrera pour moi. C’est l’instinct qui me guide dans ma création.

 

 

BLOG_expo_3_250x200Isabelle MOLLIER-GENERAZ

« Hauts en couleur »

Se laisser surprendre par l’émotion d’un voyage, par les images du quotidien et celles des beaux livres, apprécier une ambiance, un détail, puis oser la couleur pour égayer les univers. Huile et acrylique, spalters et couteaux sont mes alliés. Le moment que j’apprécie le plus étant celui où le sujet s’installe et le geste se libère pour faire danser la couleur et animer mes toiles.

 

La librairie Arthaud accueille cette exposition dans l’espace Rabot au 3ème étage du lundi au samedi de 10h00 à 19h00.

 

Pour rencontrer les artistes, rendez-vous à la librairie aux dates et horaires suivants:

  • Vendredi 8 avril 14h00 à 16h00
  • Samedi 9 avril 14h00 à 16h00
  • Vendredi 15 avril de 16h00 à 18h00
  • Vendredi 22 avril de 16h00 à 18h00
  • Samedi 23 avril de 16h00 à 18h00

Bouillon de savoirs, du 4 au 30 avril à la librairie

SITE_avril_event_390x304Venez découvrir notre sélection de plus de 200 titres issus de nos catalogues dans un espace dédié en plein cœur de la librairie.

Venez rencontrer des chercheurs et des acteurs de l’édition et de la documentation scientifique et mieux comprendre les enjeux de la diffusion des savoirs :

Mercredi 6 avril à 17h30Le chercheur, ce grand écrivain !

Animé par Laurent Perrillat, entouré de Robert Bonamy et Damien Gayet
Mercredi 13 avril à 17h30Avoir accès à tous les écrits des chercheurs, quelle part de rêve, quelle réalité ?

Par Lucie Albaret et Didier Fraix-Burnet
Mercredi 27 avril 17h30Humanités Numériques : comment les sciences humaines s’approprient le numérique

Par Elisabeth Greslou et Thomas Lebarbé

Venez rencontrer des auteurs qui viennent partager leur savoir et leur passion :

Vendredi 8 avril à 17h30Décors de l’écrivain et images de l’écriture

Rencontre avec Dominique Pety, autour de Patrimoine littéraire en ligne : la renaissance du lecteur? et Le Photojournalisme et la naissance des maisons-musées d’écrivains en France 1881-1914 (Université Savoie Mont Blanc, 2015)
Samedi 9 avril à 16h30La radio comme elle se vit, comme elle se fabrique, comme on ne vous l’a jamais racontée !

Rencontre-dédicace avec Laurent Gauriat et Joël Cuoq, auteurs de Journaliste radio – Une voix, un micro, une écriture (PUG, 2016)
Vendredi 15 avrilLes contes à dire, les contes à lire

de 14h30 à 16h : Atelier – Le conte comme outil d’enseignement des langues parAliette Lauginie, auteure de Il était une fois des contes (PUG, 2015)
à 17h : Sur les sentiers de l’imaginaire : richesses et pouvoirs des contes de fées
Rencontre avec Anne Defrance, directrice de la revue Fééries (ELLUG)
Mardi 26 avril à 17h30À la découverte d’une nouvelle discipline en plein essor : la météorologie de l’espace

Rencontre-dédicace avec Jean Lilensten, auteur de Sous les feux du Soleil (collection Grenoble Sciences, EDP Sciences)

Le 16 mars 2016 : Partageons un moment de poésie
avec Katherine Battaiellie, Emmanuel Merle, poètes,
et Hervé Bougel, éditeur.

Venez nombreux le mercredi 16 mars, de 17h30 à 19h00.

BLOG_event16mars_285x403

Les poètes Katherine Battaiellie et Emmanuel Merle, nous ferons l’honneur de leur présence. Présentés par Hervé Bougel, directeur des éditions pré#carré, ils nous inviteront à entendre leurs textes, des poèmes oralisés par des étudiants du Centre Universitaire d’Enseignement du Français de Grenoble, encadrés par Anne Didelot, Sophie Regnat Ravier et Élodie Wynar.

Sophie Rousseau, artiste peintre, accompagnera ce temps de lecture. Son exposition “Bruissements” est à découvrir jusqu’au 02 avril à la librairie Arthaud (espace Rabot).

Cet échange est organisé en partenariat avec l’université Grenoble Alpes et en lien avec le colloque international des 16 et 17 mars:

A l’écoute du poème : enseigner des lectures créatives, organisé par la composante LITEXTRA de LITT&ARTS. 

Consultez le programme du colloque.

Du 2 mars au 2 avril 2016 : Exposition « BRUISSEMENTS »

Du 2 mars au 2 avril, au 3e étage de votre librairie, venez découvrir les œuvres de Sophie Rousseau: Peintures à l’huile, des encres de Chine, des encres de couleur, des aquarelles, et des estampes…

IMG_7037

Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 5 mars de 17h à 19h.

Sophie Rousseau est artiste peintre, expose en France et à l’étranger, et est attachée aux Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Avec « Bruissements », Sophie Rousseau nous propose de se mettre à l’écoute des petits bruits du monde, de ces sensations qui invitent à ouvrir le regard. Sa peinture, instinctive et gestuelle, nous donne à voir des bribes de paysages imaginaires emprunts de poésie.

« Etre au cœur des choses. A l’écoute des petits bruits du monde, le regard s’ouvre. Les bruissements ne s’imposent pas. Il faut parfois faire silence, afin d’entendre ce qui se dit, de découvrir ce que l’on n’aurait pas vu, de percevoir ce qui se joue à l’intérieur comme à l’extérieur. Laisser parler en soi ces sensations. Puis le papier, l’eau, l’encre, la couleur, les laisser faire, laisser venir. Et alors seulement, donner à voir. »

Sophie Rousseau

Mardi 8 mars 2016 à 17h : Conférence à la librairie Arthaud

Renaissance et baroque, quelques beaux textes à redécouvrir avec Bernard Emery et Serge Stolf

Conférence en partenariat avec l’université Grenoble Alpes et les éditions ELLUG.

Serge Stolf est spécialiste de la vie et de l’œuvre d’Énéa Silvio Piccolomini, grand représentant de l’humanisme du XVe siècle qui fut lettré, diplomate, prélat et enfin pontife, sous le nom de Pie II. Homme de plume, il aborda les questions cruciales de son temps et laissa une œuvre littéraire considérable où il instaura un dialogue fécond entre culture séculière et culture chrétienne. Serge Stolf, qui a déja écrit un biographie de Piccolomini, se penche aujourd’hui sur deux textes littéraires inédits.

Bernard Emery s’est consacré aux études lusophones, et plus particulièrement au Brésil et à l’Amazonie. Il a écrit des textes consacrés à Aguirre, au lusotropicalisme mais aussi à la figure du Père Antoine Vieyra, connu comme l’un des plus grands, sinon le plus grand sermonnaire de l’époque baroque en langue portugaise. Si ses sermons ont été traduits en français de son vivant, le côté le plus fascinant de sa personnalité et de son œuvre, l’extraordinaire aventure spirituelle du Quint Empire, c’est-à-dire de la conversion finale de l’humanité au christianisme, n’a jamais fait l’objet de traduction dans cette langue. C’est chose faite aujourd’hui avec la traduction de Bernard Emery.

 

Ces deux auteurs vont confronter leurs expériences de traduction, leurs choix et leurs pratiques mais aussi l’indéniable beauté qui porte chacun de ces textes et qui a guidé leur décision d’en proposer des traductions.

BLOG_conf8mars_in_390x320